Jeux ludiques et apprentissage culturel à Serre Chevalier

Si vous séjournez pour la première fois à Serre Chevalier Vallée cet hiver, vous aurez l'occasion de découvrir "Neiges de cultures", un concept imaginé et conçu par Isabelle de Beaufort.

Il s'agit de diverses activités culturelles à découvrir tout au long de la glisse sur les nombreuses pistes du domaine skiable de Serre-Chevalier.

Le village nomade et les jeux de pistes

Les vacanciers ne doivent par exemple pas rater le village nomade. Ce lieu atypique abrite des expositions photographiques et des contes relatant la culture des civilisations millénaires. Les skieurs de Serre Chevalier ont eu l'opportunité de découvrir l'an passé dans ce village les Sámis de la toundra Arctique, "le peuple qui marche avec les rennes".

Les enfants prennent généralement encore plus de plaisir avec les jeux de pistes réalisés par Isabelle de Beaufort.

Ce sont trois parcours culturels pour s'instruire de façon ludique sur différentes époques : il y a au sommet de la télécabine du Prorel (Briançon) les énigmes autour de Vauban, le fameux bâtisseur de Louis XIV, et l'épopée au temps de la Guerre des Gaules, le Complot contre César installé au télésiège de l'Eychauda au Monêtier.

Puis c'est La Piste des Pourquoi à Villeneuve, composée de jeux d'écoute, de manipulation et d'observation, au téléski de Mea.

L'apprentissage et la découverte peuvent se faire tout au long d'une journée de glisse. En effet, des citations et des quizz sont posés sur les télésièges dans le domaine skiable.

En outre, le site officiel de la station met à disposition du grand public les Histoires en pente (à télécharger au format mp3), idéales pour s'enrichir intellectuellement avec Luc Alphand et de Raymond Renaud, tout en dévalant les pentes du matin au soir.

Découverte gastronomique

Isabelle de Beaufort a également mis l'accent sur la gastronomie dans son concept de Neige des cultures. Elle a collaboré avec les différents restaurateurs du domaine et ces derniers proposent à leur clients des "Menus blancs", qui font référence au froid, au blanc et à la neige. Ils parviennent notamment à concrétiser cette idée en jouant sur les textures, les couleurs et les épices des mets choisis.